La part du Bois dans la construction en France

Bien que peu de chiffres soient disponibles pour mesurer la place du bois de construction au niveau national, voici quelques chiffres clés que nous avons identifiés, qui vous permettront une meilleure approche et compréhension de la filière  bois sur le marché de la construction.

Une tendance

Les parts du bois dans la construction augmentent doucement dans des secteurs fragilisés par la crise du Bâtiment. Ces résultats ne sont cependant pas à la hauteur des attentes de la filière Bois française et en adéquation avec la demande du marché.

En effet, la part du bois dans la construction par rapport aux autres matériaux est passée, en 10 ans, de 5 % pour stagner aujourd’hui autour de 10 %*, malgré des initiatives publiques visant à donner plus de place à ce matériau, comme le seuil minimum d’incorporation du bois dans les constructions neuves qui a été augmenté par dix depuis 2010**. On note également, dans le même temps, une augmentation de la demande et un élargissement de la clientèle. Le nombre de maisons individuelles en ossature bois a augmenté de plus de 40 % depuis 2003. Cette tendance s’étend à tous les marchés de la construction en bois : le résidentiel, les maisons groupées et le collectif, mais aussi le tertiaire.

Aujourd’hui, la construction Bois représente respectivement sur ces segments de marché :

  • près de 5 % du marché non résidentiel – dont 24 % des bâtiments agricoles
  • 12 % des logements individuels et 7 % des logements collectives pour le marché résidentiel
  • 18 % des chantiers Extension-surélévation***.

Un bémol pour les immeubles de plus de 3 ou 4 étages, qui font encore peu appel au bois construction en France.

Ces résultats encourageants ne sont pas satisfaisants si on se réfère à la charte bois environnement construction, signée entre l’État des principales organisations professionnelles en mars 2001. Celle-ci prévoyait d’atteindre une part du bois dans la construction de 12,5 % en 2010 et 20 % en 2020, avec un impact en termes de réduction d’émission de CO2 approximativement de 7 millions de tonnes par an.

A l’échelon européen, les leaders sont la Scandinavie avec une part du bois construction de 35 % dans le bâti, l’Allemagne suit avec une part de 15 %.

graph_famille_bois_construction

* Le bois en chiffres, par SESSI, 2008
** Décret n° 2010-273 du 15 mars 2010 relatif à l’utilisation du bois dans certaines constructions
*** Observatoire national de la construction bois 2012

 

404