L’histoire des produits de traitement du bois

Le produit de traitement des bois sous toutes ses formes.

Si des solutions existent depuis longtemps pour prolonger la durabilité du bois (huile de lin, goudron de Norvège) ; le traitement sous sa forme actuelle (chimie des biocides) apparaît seulement sur la seconde moitié du XXème siècle.

Dans les années 60, les produits de traitement du bois sont proposés dans des solvants pétroliers lourds (fuel, kérosène) ; dans les années 80 apparaissent les premiers produits à l’eau (émulsions), pour aboutir aux microémulsions à partir des années 90.
Ces formules perfectionnées sont toujours utilisées, elles sont moins dangereuses, plus ciblées et non inflammables.

Depuis une dizaine d’années est apparue la technologie « Gel » qui possède un vrai pouvoir de pénétration qui dispense les utilisateurs d’avoir recours au percement du bois pour le traiter en profondeur.

Cette période a aussi connu l’évolution des biocides utilisés en traitement du bois, les insecticides organochlorés (lindane, aldrine) ont laissés la place aux insecticides de synthèse (pyréthrines), moins impactants pour l’homme et l’environnement. Les molécules antifongiques ont aussi changés, le Pentachlorophénol a été remplacé par des Triazoles, ou Ammonium quaternaires qui présentent une toxicité et écotoxicité plus favorable.

Nous verrons dans une prochaine séquence les différentes techniques utilisées pour la mise en œuvre de ces produits de préservation des bois.

404