Mycélium
 
 
 
Mycélium

Les modes de développement des champignons amateurs de bois

Les champignons ont leur utilité dans le processus de dégradation du bois. Cependant, ils deviennent un véritable fléau lorsqu’ils s’attaquent aux matériaux en bois, utilisés dans les constructions ou comme composants d’aménagements intérieurs ou extérieurs.

Caractéristiques des champignons agissant sur les matériaux en bois
Il existe 2 typologies de champignons qui s’attaquent au bois, les champignons lignicoles et les champignons lignivores.

  • Les champignons lignicoles utilisent le contenu cellulaire. Le bleuissement du bois provient d’un champignon lignicole. Il déprécie la valeur du bois, car il altère son aspect, mais ne s’attaque pas aux performances mécaniques.
  • Les champignons lignivores se nourrissent des parois même de la cellule en lignine. Pourriture cubique, pourriture fibreuse et pourriture molle sont dues à des champignons lignivores.

Le cycle de développement des champignons.
La partie apparente des champignons, si spectaculaire soit-elle, n’est pas la majeure partie du champignon.
Le champignon se compose :

  • d’un mycelium (réseau de développement/transport/ communication) – Le mycélium va contribuer à l’acheminement des nutriments, et de l’eau sur des distances plus ou moins importantes.
mycelium2

Mycélium

  • d’un carpophore (forme sexuée assurant la reproduction) – Le rôle du carpophore est d’assurer la reproduction de l’espèce en produisant des spores qui vont de disséminer avec le vent.
carpophore-sarpap-cecil-industries

Coniophore des caves

Les conditions des développements fongiques dans ou sur les matériaux en bois
Les conditions optimales de développement d’une espèce de champignon vont dépendre :

  • Des ressources rencontrées (nature du bois ; Ph/oxygène)
  • Disponibilité en eau (humidité)
  • Température
  • Lumière

Tous les champignons n’ont pas leur domaine de prédilection dans les mêmes conditions. Il en résulte une spécialisation de certaines espèces.

404