Le bois en anecdotes : 1er épisode

Vous aimez les anecdotes sur le bois ? Nous aussi ! L’équipe de Traitons du Bois vous a concocté 5 anecdotes sur le sujet.

 

#1 : Schizolobium Amazonicum, l’arbre qui pousse le plus rapidement au monde

Aussi connue sous le nom de Paricá, l’espèce Schizolobium Amazonicum a la particularité de pousser extrêmement vite. Des observations montrent qu’en 1 an, l’arbre peut atteindre 9 mètres de haut (puis 25 mètres au bout de 3 ans). Cela équivaut à une pousse d’un peu plus de 2 centimètres par jour !

Cette espèce est appréciée pour la qualité de la cellulose de son bois mais aussi pour sa rapidité de pousse. Avec une telle vitesse de croissance l’arbre est très souvent utilisé pour reboiser, notamment en Amérique du Sud.

#2 : les arbres savent aussi faire preuve de timidité

Il est possible d’observer chez certaines espèces d’arbres un phénomène étrange poussant les branches des arbres à éviter tout contact (entre elles). Ce phénomène a un nom : la couronne de timidité.

Cette observation n’est pas nouvelle, la couronne de timidité est au cœur de débats scientifiques depuis plusieurs dizaines d’années… Les chercheurs ne sont jamais parvenus à un consensus. Malgré cela, certains scientifiques s’accordent sur le fait que cette couronne serait un mécanisme de défense contre la propagation d’insectes, dévoreurs de feuilles.

le bois en anecdotes - couronne de timidite

#3 : le mancenillier, l’arbre le plus dangereux du monde

Une anecdote certes dramatique et extrême mais bel est bien vraie… Le mancenillier (Hippomane mancinella) est un arbre très dangereux des régions équatoriales. Le mancenillier est d’apparence inoffensif mais la marque faite au trait rouge par l’Homme sur son tronc n’est pas à prendre à la légère, elle indique sa dangerosité. Le bois, le pollen, la sève, le latex, les feuilles du mancenillier sont extrêmement toxiques, pouvant causer de nombreuses douleurs (brûlures, cloques, …). Enfin, ingérer le fruit, semblable à une pomme, de cet arbre peut s’avérer mortel…

le bois en anecdotes - mancenillier1

#4 : une malformation du bois très convoitée dans le domaine du luxe

Savez-vous ce qu’est un broussin ? Non ? Regardez la photo ci-dessous, vous êtes peut-être déjà passés devant :

le bois en anecdotes - broussin

Le broussin est, selon le Larousse, une « excroissance apparaissant sur certains arbres (frêne, orme, érable, noyer…) à la suite de défauts de circulation de la sève ». Malgré son apparence étrange, voire inquiétante, le broussin n’est pas un danger pour l’arbre.

Le broussin est très recherché par les ébénistes car une fois séparé/coupé du tronc de l’arbre, celui-ci présente un motif à l’intérieur unique et original. Les ébénistes s’en servent notamment en marqueterie (assemblage décoratif de petites pièces de bois) ou encore comme composant de meubles de luxe !

le bois en anecdotes - broussin coupé

#5 : du bois innovant à couper le souffle

Un ébéniste français a récemment présenté « Airwood », le bois gonflable.

le bois en anecdotes - airwood

Comment cela fonctionne ? Selon le créateur, le bois est « ciselé afin de permettre au caoutchouc d’augmenter la taille de la surface du panneau. Ces ciselures forment des pavages qui peuvent être personnalisés ».

Autrement dit : l’ébéniste grave une feuille de bois qui se superpose sur une « toile » de caoutchouc, le tout assemblé sur une même structure. La plaque en bois, d’abord rigide, devient souple quand elle gonfle par injection d’air.

Cette innovation très prometteuse, pour l’ébénisterie d’art par exemple, nous montre que le bois cache encore bien des surprises !

D’autres anecdotes à venir…

Nos autres articles de la catégorie humeur du moment.

 

Sources :

Anecdote #1

Anecdote #2

Anecdote #3

Anecdote #4

Anecdote #5

404