Conférer de la durabilité aux bois : la place de la chimie dans le bâtiment

Dans un secteur fortement mobilisé en faveur de la construction HQE (Haute Qualité Environnementale), compilé à des normes et règlements, destinés à assurer la sécurité et un environnement viable aux occupants des locaux, la place de la chimie dans le bâtiment est souvent sujette à controverses. Aujourd’hui, la réglementation évolue pour les professionnels Applicateurs et distributeurs de produits de traitement des bois avec l’officialisation du « Certibiocide ». Ce certificat, obligatoire, poursuit un objectif respectable : une meilleure connaissance des produits utilisés.

L’assurance de l’employabilité de certaines essences de bois dans la construction fait nécessairement appel à l’ajout de propriétés insecticides, et parfois fongicides, selon l’usage et la destination de la pièce en bois. Pour ce faire, des procédés techniques sont opérés, lors des étapes de transformation du bois, pour appliquer à sa surface un traitement qui va conférer une durabilité aux pièces de bois. En traitant ainsi préventivement le bois contre les attaques d’insectes et des champignons, celui-ci est doté de propriétés indispensables pour la solidité de la construction.

Les produits de traitement préventif et curatif issus de la chimie sont aujourd’hui les seules solutions performantes et garanties pour parer à tout désordre dans les bois des habitations et permettre à certaines essences de bois locales (type résineux) d’être transformées et utilisées en matériaux de structure.
Ces solutions de traitement sont très contrôlées en termes d’incidence sur la santé et l’environnement.
Elaborées à partir de substances biocides, elles sont directement concernées par le Règlement Biocides (France) et le Règlement REACh (Europe), et soumises à autorisation de mise sur le marché.

Dès le 1er juillet 2015, la mise en œuvre de produits de traitement des bois se fera uniquement par des professionnels Applicateurs titulaires du certificat « Certibiocide* ». Ce certificat individuel sera un nouveau pas vers la volonté d’une utilisation raisonnée de substances dites sensibles.

Il s’adresse aux personnes exerçant l’activité d’utilisateur professionnel et/ou l’activité de distributeur de produits biocides destinés exclusivement aux professionnels. Ainsi, l’acquisition de produits biocides pour les professionnels est réservée aux personnes titulaires du certificat créé. Il s’obtient après une formation de trois jours abordant l’ensemble des points nécessaires à une utilisation adaptée des produits biocides. La finalité de ces mesures est de permettre des conditions d’utilisation et d’application des produits biocides plus sûres et plus efficaces, et de responsabiliser davantage les entreprises concernées.


*L’arrêté du 9 octobre 2013, en vigueur au 1er juillet 2015, est relatif aux conditions d’exercice de l’activité d’utilisateur professionnel et de distributeur de certains types de produits biocides, dont les produits de préservation des bois.

traitement-charpente-sarpap-cecil-industries

404