Bois dans la construction et réglementation

Mettre en œuvre le matériau bois dans une construction requiert de respecter les réglementations adéquates et des normes.

Le bois dans la construction est utilisé sous différentes formes. En extérieur, il est mis en œuvre pour la réalisation des abris de jardin, des clôtures, le mobilier de jardin et les terrasses ou encore pour le bardage bois en façade des habitations.

En intérieur, outre l’utilisation pour la réalisation des charpentes, des escaliers, et du mobilier, il est également présent pour l’isolation sous forme de fibres de bois, mais aussi sous forme de panneaux, contreplaqués ou en contrecollés pour la réalisation de structures, cloisons, revêtements muraux ou de sols.

La durabilité d’un élément en bois dans la construction est indiquée notamment par la norme EN335. Cette norme définit les classes d’emploi du bois comme matériau de construction. Elles sont au nombre de 5.

Que le matériau bois soit massif ou sous forme de panneaux, sa situation de service est importante. Suivant sa position dans le bâti il doit justifier d’un certain niveau de performances en termes de durabilité, notamment pour faire face aux attaques d’insectes xylophages (termites) ou à larves xylophages, et aux champignons lignivores (dont pourritures).

L’illustration ci-dessous, schématise les classes d’emploi selon l’utilisation qui est faite des matériaux en bois :

ClassesEmploi_S&CI

  • Classe d’emploi 1

Situation : A l’intérieur sous abri
Le bois ou le produit à base de bois est sous abri et non exposé aux intempéries et à une humidification.
Prévenir : Des insectes à larves xylophages et termites.

  • Classe d’emploi 2

Situation : A l’intérieur ou sous abri
Le bois ou le produit à base de bois est sous abri et non exposé aux intempéries mais où une humidité ambiante élevée peut conduire à une humidification occasionnelle mais non persistante.
Prévenir : Des insectes à larves xylophages, termites et champignons (discoloration et pourriture).

  • Classe d’emploi 3

Situation : A l’extérieur au dessus du sol. Exposition aux intempéries
Prévenir : Des insectes à larves xylophages, termites et champignons (discoloration et pourriture).

Les situations d’exposition peuvent être très différentes et, le cas échéant, la classe d’emploi 3 peut être subdivisée en deux sous-classes : la classe d’emploi 3.1 et la classe d’emploi 3.2.

               – Sous-classe 3.1
Dans cette situation les produits en bois et à base de bois ne resteront pas humides pendant de longues périodes. L’eau ne s’accumulera pas.

               – Sous-classe 3.2
Dans cette situation les produits en bois et à base de bois resteront humides pendant de longues périodes. L’eau peut s’accumuler.

  • Classe d’emploi 4

Situation : A l’extérieur en contact avec le sol et/ou l’eau douce
Le bois ou le produit à base de bois est en contact avec le sol ou avec de l’eau douce et est ainsi exposé en permanence à l’humidification.
Prévenir : Des insectes à larves xylophages, termites et champignons (discoloration et pourriture dont molle).

(source : norme EN 335-Afnor)

404